15 rue de l'Atlantique 44115 Basse Goulaine

Commerce international : bilan 2021 et tendances 2022

La crise sanitaire, toujours présente, n’a plus le même impact sur le commerce international et donc l’économie mondiale, qui reprend du poil de la bête. La croissance est indéniable même s’il existe des déséquilibres entre les pays, à l’import comme à l’export de marchandises. Encore un peu de patience et la supply chain devrait retrouver une certaine fluidité. Reste une incertitude sur l’évolution de l’inflation… Mais des jours meilleurs sont à venir !

2021 : Entre reprise économique et difficultés persistantes

Une reprise économique et commerciale manifeste

On note, sur l’année écoulée, une reprise rapide de l’économie défiant une crise sanitaire toujours présente. Cette croissance mondiale est forte, estimée à 5,6 % selon l’OCDE, mais inégale selon les pays.

On attend 8,1 % en Chine et jusqu’à 9,4 % en Inde. La France est l’un des pays Européens qui sort son épingle du jeu avec 6,8 %.

Des perturbations des chaînes d’approvisionnement

En 2021, la reprise accélérée de la consommation a engendré une demande supérieure à l’offre. Les impacts sont multiples : hausse du transport, des prix et de l’énergie ainsi que des blocages dans la supply chain. Les pénuries d’approvisionnement font souffrir des secteurs tels que la construction ou l’automobile. Les entreprises peinent à produire, faute de matières premières et d’intrants.

Une inflation généralisée

La crise de l’offre et la hausse considérable des prix du pétrole (+43 %) et du gaz naturel ont entrainé une forte inflation, qui pourrait atteindre +3,5 % au niveau mondial. Un impact est attendu sur le coût du crédit avec des taux d’intérêt qui risquent de gonfler. Cependant, une baisse de l’inflation est attendue pour le deuxième semestre 2022 selon la Banque Centrale Européenne.

Un déficit commercial important avec la Chine

La Chine se fait la part belle et consolide sa force exportatrice. Le déficit commercial de l’UE et des États-Unis avec la Chine se creuse pour atteindre près de 190 Md€ pour l’Europe et 287 Md$ pour les États-Unis.

Pour faire face, l’Europe et les États-Unis investissent afin d’encourager la relocalisation de la production et l’optimisation des infrastructures. Les objectifs : réduire la dépendance à la Chine et refluidifier le commerce et le transport de marchandises à l’international.

Découvrez TRADE.EASY

Solution innovante pour gérer les activités d’import export

Voir les fonctionnalités

2022, la tendance se confirme : une croissance solide mais inégale du commerce mondial

Une croissance qui se maintient

Les effets du Covid sur l’économie devraient être minimes pour les mois à venir, et la croissance économique est estimée à 4,1 % en 2022 et 3,2 % en 2023, avant de finir par retrouver son niveau d’avant-crise, selon Euler Hermès.

Des inégalités qui se créent selon les pays

Cependant, la croissance sera plus ou moins porteuse selon les régions du monde, et l’écart se creuse entre marchés émergents et avancés. L’Europe et les États-Unis auront le vent en poupe face à une Chine en fort ralentissement.

Des chaînes de valeur encore perturbées cette année

Il faudra attendre la fin du 2ème semestre 2022 pour espérer retrouver des flux commerciaux moins perturbés. Le transport de marchandises devrait connaître des jours meilleurs, porté par des nouvelles capacités et de meilleures infrastructures.

En parallèle, la relocalisation ne paraît pas bien amorcée, et le protectionnisme restera fort en 2022.

Quelle place pour la France dans cette économie mondiale ?

La France est en bonne position. Ses exportations portant davantage sur les métiers de services que sur l’industrie, le pays se trouve moins impacté par les perturbations des chaînes d’approvisionnement que d’autres pays d’Europe.

La croissance des exportations pourrait atteindre 4,6 % sur 2022. Le secteur des équipements de transports et le secteur pharmaceutique seront a priori les plus porteurs. Et les marchés les plus prometteurs sont l’Allemagne et les États-Unis.

Les prévisions pour le commerce international sur l’année 2022 sont donc plutôt optimistes et cela fait du bien !


Vous êtes dans le business de l’import-export ? Vous développez votre activité à l’international ? Pensez à vous équiper des bons outils pour soutenir votre croissance. La digitalisation est aujourd’hui incontournable, et de nombreux logiciels existent pour faciliter la gestion de votre business.

TRADE.EASY, c’est une solution web tout-en-un développée spécifiquement pour les professionnels du négoce international : gestion commerciale, suivi logistique, calcul automatique de la trésorerie, export comptable, indicateurs de performance, le tout intégrant les spécificités du secteur (devises, incoterms, containers, Bill of Lading…). Ses avantages sont multiples : automatisation de vos processus métier, sécurisation des données, des informations fiables et partagées. Un allier de choix pour votre équipe.
N’hésitez pas à demander une démo pour découvrir comment TRADE.EASY peut vous aider à structurer et sécuriser votre activité professionnelle.

Zoom sur le retour d’expérience de notre client Helcotrade

Helcotrade consolide et fluidifie son activité avec TRADE.EASY

Télécharger

Sources : Euler Hermes, Upply